Surmonter le désastre du métissage institutionalisé ou mourir.

TAUX DE VIOLENCE DANS LES HAUTS DE SEINE (92)

Je lis les commentaires et les questions demandant comment faire pour résister au fléau du métissage sur d’autres blogs. Et bien soyons pragmatiques. Commençont par créer des familles blanches  unies avec de nombreux enfants, achetons des lopins de terre à plusieurs, devenons le plus autonome possible en consommant le fruit de notre travail, tenons-nous loin des villes. Nous devons favoriser les rencontres entre blancs et blanches conscients racialement pour s’unir. Nous montrer exemplaires pour ne pas corrompre notre idéal et bien sûr notre race ; pas de tabac, éviter les alcools forts et surtout hors tradition, rejeter toutes les influences néfastes du monde moderne. etc..
Pas la peine d’essayer de convaincre à tout prix. Les idiots n’ont pas besoin d’être sauvés. La sélection naturelle n’opère plus depuis bien trop longtemps et à créé de nombreuses tares parmi les blancs. Quelques centaines de milliers d’Européens de bonne race suffiraient largement pour repeupler nos terres.


Il faut aussi nous préparer à nous défendre, voire à nous battre. Jamais les Européens n’ont été plus menacés qu’aujourd’hui durant leur longue histoire. Nous sommes à l’ére du Ragnarök ou tout semble perdu et peut effectivement l’être. Cette fois plus que jamais, c’est notre volonté qui déterminera si nous sommes encore digne de vivre. Le défi parait gigantesque à relever, c’est aussi ce qui le rend grandiose parce que nous n’avons plus rien à perdre.
Rappelons-nous qu’une révolution se fait avec 7 % d’actifs extrêmement motivés.
Gardons en mémoire les exploits des 300 spartiates devant les nuées afro-asiatiques.

Et si nous devons mourir, dans 3000 ans, le monde se souviendra peut-être encore de nos exploits. Et si le monde nous oublie, c’est qu’il aura succombé sous le flot informe des masses métisses qui seront les futurs esclaves des Maître du monde.

Personnellement je préfère mourir avec ma lignée dans un dernier combat plutôt que de vivre en esclave dans un monde devenu hostile à l’homme vrai.

Cet article, publié dans Métissage, Subversion des peuples, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s