L’obscène ; ce que nous ressentons, nous les Français de Souche

Cet article, publié dans Culture, Identité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’obscène ; ce que nous ressentons, nous les Français de Souche

  1. Pierrot dit :

    En mars 1962, après les accords d’Evian, l’armée française à ordre de ne rien faire sur le territoire algérien, de faire son paquetage et de foutre le camps, sans s’intéresser à ce qui se passe. Avec interdiction d’intervenir en cas de problème entre Fellagas et pieds noirs ou harkis.
    On aurait du continuer à ne rien faire. Les laisser dans leur merde !

  2. Hexzane dit :

    Ce qui est marrant aussi, ce sont les commentaires de cette vidéo sur Dailymotion. On est exactement dans la vulgarité et l’hystérie séfarade que décrit Soral.

    Au début, vexés comme des poux par le discours de Soral, ils se la jouent mesurés, maîtres d’eux-mêmes, comme souvent les hystériques quand on leur fait remarquer leur incapacité à tenir leurs nerfs. Puis, effectivement incapables de se contrôler, ils se lâchent. Et là, ouai, ça sent l’huile.

  3. Hexzane dit :

    Ca sent l’huile ! Ahahah, excellent.

    C’est vrai que cette culture séfarade est incroyablement vulgaire et obscène.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s