Retraite : les immigrés qui n’ont jamais cotisé, mieux lotis que les paysans français

Voici un extrait du livret d’accueil remis aux immigrés arrivant en France.

Vieillir en France (page 54)

Deux situations doivent être
distinguées :

Ce qui nous intéresse, lisez bien, c’est incroyable :

Vous n’avez pas travaillé
en France ou vous n’avez pas assez
travaillé pour avoir des droits
à la retraite

Vous pouvez demander l’allocation de
solidarité aux personnes âgées (ASPA)
(en 2008 : 7 537,29 € par an pour une
personne seule ; 13 521,27 € par an
pour un couple) si vous réunissez les
trois conditions suivantes :
• vos ressources annuelles sont
inférieures à un certain montant
(en 2007 : 7 635,53 € pour
une personne seule, 13 374,16 €
pour un couple marié) ;
• vous avez au moins 65 ans (ou au moins
60 ans si vous êtes inapte au travail) ;
• vous êtes autorisé à résider en France
métropolitaine ou dans un département
d’outre-mer.
Vous devez vous adresser à la caisse
d’assurance vieillesse auprès de laquelle
vous avez des droits à retraite.

 

En fait, il suffit d’être autorisé à résider en France (ce qui n’est guère difficile), d’avoir 60 ou 65 ans, d’être étranger et le tour est joué.

Les agriculteurs français qui se suicident chaque jour n’ont parfois que 500 Euros pour subsister. Trahisons des élites. Il faut tous les pendre.

Voilà à ce quoi œuvrent les pourritures qui nous gouvernent. Surtout faites circuler sans restriction.

Cet article, publié dans Immigration, Ripoublique bananière, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Retraite : les immigrés qui n’ont jamais cotisé, mieux lotis que les paysans français

  1. albert dit :

    Il n’y a pas lieu de s’étonner : l’organisation de l’immigratiopn en Europe a deux fonctions
    – la première et la plus aisée à découvrir , c’est la destruction d’un système de protection sociale des travailleurs . Il lui est reproché d’être ruineux . Il l’est dans la mesure où il est contraint à prendre en charge des populations qui ne le concernent pas , lmes immigrés –
    – le second objectif poursuivi par nos  » élites  » est la destruction des peuples européens : le substrat racial européen doit disparaître afin qu’apparaisse l’esclave idéal , objet des rêves des financiers qui nous gouvernent .
    Bien entendu , l’idéal pour nos humanitaires de choc serait d’imposer leurs excellentes prescriptions dans le monde entier , mais il leur faut se restreindre .
    Elles n’ont de chance de succès qu’en Occident . Elles sont rejetées partout ailleurs .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s