Bras de fer à l’Assemblée sur la recherche sur l’embryon

PARIS (Reuters) – Un bras de fer oppose à l’Assemblée nationale le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, soutenu par la majeure partie de la majorité, et l’opposition à propos de la recherche sur les embryons.

Les députés ont engagé mardi l’examen en seconde lecture du projet de loi sur la bioéthique. L’Assemblée se prononcera par un vote solennel le 31 mai, le Sénat engageant une seconde lecture à compter du 8 juin.

Lire la suite : http://actualite.portail.free.fr/france/a-la-une/24-05-2011/bras-de-fer-a-l-assemblee-sur-la-recherche-sur-l-embryon/

Voilà ce qui nous sépare encore du monde moderne ; la recherche effectuée sur des êtres vivants. La vie est sacrée et à ce titre personne ne doit y toucher. La nature fait bien les choses que l’homme. Et quelle monstruosité de faire des expérience de quelque nature sur des embryons. Rappelons que lorsque l’œuf est fécondé, la vie est déjà présente. Ce qui est curieux c’est que les mêmes progressistes aux belles consciences crieraient au scandale si l’on utilisait des criminelles récidivistes comme objet d’expérimentation, mais des bébés en devenir peu importe. Ce monde tourne à l’envers et est devenu complètement pourri. Nous avons le devoir de l’aider dans sa chute par tous les moyens à notre disposition.

Pourquoi la recherche ?

Il y a beaucoup d’argent en jeu d’une. De deux, l’orgueil des chercheurs et leur cruel manque d’une vision globale et des conséquences de leurs actes. Troisièmement, la volonté morbide de sauver ce qui n’est pas viable. Encore une fois, les esprits tournent à l’envers. La vie favorise toujours le plus sains, le plus apte, le plus fort, le plus doué, le plus intelligent. Pourquoi, si ce ne sont les raisons évoquées ci-dessus, vouloir faire de la recherche sur des êtres sains ou des cellules saines pour soigner des êtres malades ? Encore cette maladie des droits de l’homme version science.

Cruel direz-vous ? La nature n’est pas cruelle. La lutte pour la vie toujours existé. C’est l’un des moteurs de la vie même et de la conservation des espèces. Tout biologiste le sait fort bien.

S’il faut soigner un être malade au détriment d’êtres sains, cela n’a aucun sens. Il est hautement préférable de préserver la santé, voire d’améliorer le potentiel des individus en excellente santé que de soigner des incurables.

La nature régule ainsi les populations depuis l’aube des temps. Aujourd’hui , nous sommes confrontés à une surpopulation humaine qui met en danger tout les hommes et le reste du vivant. Il faut arrêter d’entretenir superficiellement la vie d’êtres dégénérés.

Cela ne veut pas dire qu’ils faille tuer quiconque, mais simplement laisser la nature faire son travail de sélection.

 

Cet article, publié dans Nature, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bras de fer à l’Assemblée sur la recherche sur l’embryon

  1. albert dit :

    La nature sélectionne . Cette idée semble aller de soi , d’autant que le credo darwinien ( ou prétendu tel ) a force de loi .
    La sélection naturelle , si elle s’opère , couvrira notre planète de la race la plus apte …à quoi ?
    La réponse à la question ne laisse pas place au doute : la race qui s’impose est celle qui se reproduit le plus .
    Devinez de quelle race il peut s’agir ?
    Les diverses variétés de Nègres . Une promotion à encourager !
    Il importe de recourir à l’eugénisme pour corriger les effets désastreux de la sélection naturelle .

    • Absolument faux Albert, Il suffirait de stopper les aides qui maintiennent artificiellement les populations irresponsables et les moins aptes pour assister un rquilibrage, une diminution drastique de la population mondiale. Les taxes et impts des Occidentaux nourrissent et soignent l’Afrique pendant que les multinationales apatrides pillent ses richesses. Plus de pillage, plus de soins et de pain. Laissons se dbrouiller comme des grands en supprimant toute immigration. dans 100 ans la population retombe 500 millions au lieu d’1 milliard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s