Sepp Holzer : Un véritable développement durable

Il n’y aura jamais d’harmonie dans ce monde si nous continuons de détruire la nature. Nous devons non seulement arrêter de la détruire, mais la respecter, la protéger comme notre bien le plus précieux. L’écologie n’est pas un truc pour Bobo parisiens qui consiste à acheter du bio et à rouler à vélo au milieu des gaz de la capitale pour se donner bonne conscience. L’écologie n’est pas non plus l’apanage de l’extrême gauche. Le pédophile Cohn-Bendit, la mère Voynet et toute leur clique ont phagocyté le mouvement écologiste pour mieux faire passer leur idéologie marxiste. Comme dit Jean-Marie Le Pen : « Vert dehors, rouge dedans ».

Le Grand Capital et son baromètre nommé croissance de son côté aussi ne peut que nous conduire au désastre car pour produire davantage, il faut détruire plus encore.

A nous de réinventer, notre relation à la nature, en consommant moins, mieux, localement, c’est-à-dire achetant notre nécessaire de vie dans un périmètre le plus petit. Ce sera aussi une arme redoutable contre le mondialisme et toutes ses tares.

Cet article, publié dans Nature, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s