L’Iran sera le tombeau des États-Unis d’Amérique

Le combat des palestiniens pour leur liberté est le combat de tous les peuples

Les lignes de front se dessinent

Les américains n’ont pas besoin des décrets de leur Congrès pour étendre leurs zones de combat. La preuve : en Afghanistan et en Irak ils ont pré-positionné des milliers de chars M1 abrams au cas où… Washington s’apprêterait même à une « mobilisation générale » de 2 millions de personnes, en incluant les réservistes des diverses forces américaines. Les russes ne sont pas en reste puisqu’ils ont renforcé leur présence militaire au Kazakhstan, ainsi que dans les régions russes près des villes de Samara et de Volgograd. Si les américains attaquent l’Iran, les russes et peut-être les chinois profiteraient de la situation pour porter le coup de grâce à « la bête blessée », saignée par un dollar ne valant plus rien, un surendettement économique historique, sans compter le moyens mis en œuvre que les américains auront du déployer pour affronter l’Iran.

 Le plan de domination américain rencontre des obstacles

Il est intéressant de noter que l’ancien leader de la Libye, le colonel Kadhafi, voulait introduire dans l’économie, basée sur un dinar or, une monnaie africaine unique qui aurait servit d’alternative à l’hégémonie du dollar, ainsi les pays africains se seraient peu à peu vus disposés à recevoir plus de partage de richesses. Les américains avaient alors décidé d’intervenir. Avant l’épisode libyen, c’était Saddam Hussein qui en 2000 s’était séparé de la valeur dollar, deux ans plus tard, les américains intervenaient brutalement.

Et aujourd’hui, en février 2009, une nouvelle nation a décidé de se révolter contre la dictature américaine en abandonnant le dollar, préférant opter pour une valeur de son pétrole et de son gaz en euro. Ce pays c’est l’Iran, merde, les américains ne sont pas encore intervenus ! C’est incroyable, que s’est-il passé ?

Explications : attention ouvrez les yeux, l’Iran n’a pas été attaqué pour la simple et bonne raison que Téhéran a fait l’acquisition d’une vingtaine de têtes nucléaires ukrainiennes armées de missiles X-55, ayant une portée de 3500 km.

L’ancien président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré que ce qui a été vendu à l’Iran ne constitue aucune menace. Déclaration qui a été vivement contestée par Washington et par Moscou (pour faire bonne figure…).

Si on rajoute les têtes nucléaires russes et chinoises négociées discrètement dans le dos de l’ONU, la guerre en Iran pourrait devenir historique : premièrement parce-que ce sera la première guerre directe entre deux nations nucléaires, secondement parce-que le règne de la grande Amérique pourrait bien prendre fin. Si les États-Unis se fatiguent trop en hommes et en moyens contre l’Iran, la Russie et la Chine pourraient profiter de l’aubaine offerte sur un plateau, et le destin du monde basculerait.

Svetlana Antonovitch pour Wikistrike

Notes :

ESPIONAGE CASES Defense Personnel Security Research Center

Bruté de Rémur, Damien, Hong, Jian Wen, La guerre de l’information en république populaire de Chine

Her, Sophie, Le système d’intelligence économique chinois

Laïdi, Ali, Les États en guerre économique, Seuil, 2010, (ISBN 978201000320) , p. 218

Roger Faligot et Rémi KaufferKang Sheng et les services secrets chinoisÉditions Robert Laffont, 1988. (ISBN 2-221-04962-4).

Roger FaligotLes Services secrets chinois de Mao aux JO, Nouveau monde éditions, 2008.

In Russia, A Secretive Force Widens [archive], P. Finn Washington Post, 2006.

Yevgenia Albats et Catherine A. Fitzpatrick, The State Within a State: The KGB and Its Hold on Russia — Past, Present, and Future, 1994, ISBN 0-374-52738-5

In Russia, A Secretive Force Widens [archive], Washington Post 2006

Counterintelligence Cases [archive] sur GlobalSecurity.org

(ru) Сочинение ко Дню чекиста [archive], Vladimir Voronov, 2006

(fr) Russie : Le FSB annonce l’arrestation d’une centaine d’espions étrangers en 2007, Fenêtre sur l’Europe, 20 Décembre 2007 [archive]

Russia Used ‘Deception’ To Kill Maskhadov [archive], 8 mai 2006

(en) FSB Reform: Changes Are Few and Far between [archive], The Moscow News

Jacques Baud, « Comment travaillent les services secrets russes ? [archive] », entretien sur lemonde.fr

L’écrivain exilé Victor Suvorov, déserteur du GRU, explique que les membres des services de sécurité ne peuvent quitter de telles organisations « que dans un cercueil », parce qu’ils connaissent trop de secrets.

Interview d’Olga Krychtanovskaïa Siloviks, Tchékistes au pouvoir : peurs ou réalité ? [archive]Écho de Moscou, 4 février 2006

KGB

Alexander Litvinenko

Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie

(ru) Page officielle du FSB

(fr) Comment travaillent les services secrets russes ?Jacques Baud sur lemonde.fr

(en) http://www.fas.org/irp/world/russia/fsb/

Partager l’article : La Russie et la chine se préparent à une Troisième Guerre Mondiale contre les États-Unis d’Amérique et les forces de l’OTAN   Exclusivité WikiStike La Russie et la chine se préparent à une Troisième Guerre Mondiale contre les États-Unis…

  • inShare
Par wikistrike.over-blog.com – Publié dans : Politique internationale
Ecrire un commentaireVoir les 22 commentaires
Cet article, publié dans Dictature, Nouvel Ordre Mondial, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s