Agression sexuelle, faux attentat chez les Rabins

Voici une dépêche intéressante :

http://fr.news.yahoo.com/un-rabbin-soup%E7onn%E9-dagressions-sexuelles en-garde-%E0-163951615.html

Hélas, comme vous pourrez le constater elle a très rapidement été retiré de la toile…
Heureusement en voici une copie, avec en bleu, quelques annotations quant aux activités et services de ce bon monsieur….

 
 
PARIS (Reuters) :
 
Le rabbin Daniel Farhi, l’un des fondateurs du Mouvement Juif Libéral de France, a été placé mardi en garde à vue à Paris pour une affaire de viol et d’agressions sexuelles, a-t-on appris de source policière.
Daniel Farhi, 70 ans, s’est rendu dans la matinée à une convocation de la Brigade de protection des mineurs de la Police Judiciaire parisienne et y a été ensuite placé en garde à vue, a-t-on précisé, confirmant une information de RTL.
 
Il est soupçonné de viol et d’agressions sexuelles sur plusieurs jeunes filles, dont l’une avait moins de 15 ans au moment des faits.
 
Daniel Farhi, marié et père de trois enfants, dont les parents étaient originaires de Turquie, fut caché pendant la guerre par des protestants, Georges et Juliette Allenbach, qui ont été nommés Justes parmi les nations par l’État d’Israël !
Il a été promu Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 1988 et Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’honneur en 1993. Le 1er janvier courant, il a été promu Officier dans l’Ordre National de la Légion d’honneur, sur la réserve particulière du Président de la République, Nicolas SARKOSY !
 
C’est un grand défenseur de la mémoire de la Shoah. Ami de Serge Klarsfeld et de sa femme Beate, il milite avec eux depuis 1975 au sein de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France (FFDJF). Ils furent arrêtés et emprisonnés en Allemagne pour avoir tenté d’obtenir le jugement d’anciens nazis. Il a organisé huit pèlerinages à Auschwitz. Il a initié et instauré depuis 1990, une lecture publique de 24 heures des noms des déportés juifs de France, à partir du mémorial de la déportation des juifs de France de Serge Klarsfeld.
 
C’est le père de Gabriel Farhi, rabbin dans le 20ème arrondissement de PARIS qui est connu pour avoir guidé Dany Boon dans sa démarche de conversion et l’avoir marié à Yaël.
Le 3 janvier 2003, Gabriel Farhi est blessé par un coup de Laguiole dans l’abdomen devant sa synagogue. L’agresseur, selon la victime, portait un casque et criait « Allah Akbar »…
Hurlant à l’attentat antisémite, quelques jours plus tard, plusieurs responsables politiques participèrent à une cérémonie pour dénoncer « l’intolérable agression ». Parmi eux :
·               Bertrand Delanoë, homosexuel et Maire de Paris ;
·               Le Ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, Juif ;
·               Quatre anciens Premiers ministres : Edouard Balladur, Alain Juppé, Laurent Fabius, et Lionel Jospin, dont les deux derniers sont Juifs ;
·               Jack Lang, Juif et homosexuel ;
·               Le chanteur Guy Béart, Juif de son vrai nom BEHAR ;
·               L’archevêque de Paris Mgr Jean-Marie Lustiger, Juif, son ancien prénom était Aron ;
·               Le recteur de la Mosquée de Paris, le Musulman d’origine algérienne, Dalil Boubakeur.
 
Il était écrit alors : « Cette cérémonie empreinte d’émotion qui a duré près d’une heure et qui s’est terminée par le « chant de la paix » entonné le 4 novembre 1995 à Tel-Aviv par Yitzhak Rabin juste avant qu’il soit assassiné par un extrémiste juif. »
 
Or il s’est vite avéré qu’il s’agissait d’une automutilation… En septembre 2003, un ingénieur textile commis par la juge assure que la déchirure en forme de Z faite par le laguiole sur la chemise est « incompatible » avec les dires du rabbin. Ce dernier a, en effet, toujours raconté que son agresseur ne l’avait frappé que d’un coup de couteau… L’automutilation est donc confirmée : craignant de se blesser trop gravement, le rabbin s’y serait repris à plusieurs fois pour transpercer sa chemise et inciser sa peau ! Qui plus est, l’arme du crime, le couteau, un Laguiole de table qui ne se replie pas, est identique à un lot de six couteaux offerts par un des membres du Mouvement Juif Libéral de France à la synagogue où officiait le religieux, et les cinq autres couteaux ont disparu. Mais ce n’est pas tout… L’étude graphologique des lettres de menace qu’avait reçues le Rabbin, a permis de remonter jusqu’au corbeau ! C’est un des membres du Mouvement Juif Libéral de France, mouvement dirigé par le rabbin Fahri !
 
Toutefois, comme pour « mystère de la Shoah », parlé de ce sujet est tabou et a même été interdit ! En effet, une ordonnance de non-lieu a été rendue le 4 septembre 2008, mettant un terme aux mystères de cette « agression » !

Cet article, publié dans Complot, Ripoublique bananière, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Agression sexuelle, faux attentat chez les Rabins

  1. Marie dit :

    Bravo ! et tous ces vendus qui le soutinrent lors de son auto-agression, sont sans aucun doute, toujours près, à recommencer.
    Pfff ! Je préfère encore les rats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s