Ripoublique bananière : Notes de frais au Sénat

La nouvelle n’est pas fraîche, mais mérite d’être connue, comme toutes les magouilles de nos élus. Puisqu’ils sont malhonnêtes mais lâches, ce n’est qu’en les dénonçant sans répit que nous les mettons au pas !

Les notes de frais de Jean-Marc Pastor. Jean-Marc Pastor ( PS)

Questeur du Sénat, s’est fait épingler par Mediapart pour ses grosses notes de frais.

Les notes de frais de Jean Marc Pastor  Jean Marc Pastor notes de frais senat notes de frais logement de fonction larcher factures avantages Jean-Marc Pastor a transmis 3 factures à la trésorerie du Sénat, le 9 décembre 2010, soit quelques jours avant expiration de son crédit annuel. 2 d’entre elles correspondent à des notes de restaurant.

Notes de frais de Jean-Marc Pastor

– La première note de frais de Jean-Marc Pastor, datée du 19 novembre, correspond à un repas de 51 convives pour un montant total de 1428 euros.

– La seconde note de frais de Jean-Marc Pastor, datée du 3 décembre 2010, correspond à un repas de 38 convives et un montant de 1064 euros.

Ces 2 notes de frais de Jean-Marc Pastor ont été émises par l’Hostellerie Saint-Jacques de Monestiés, dans le Tarn, département dont Jean-Marc Pastor est sénateur. L’établissement est géré par la fille de Jean-Marc Pastor et il en détient lui-même des parts.

Jean-Marc Pastor a déconseillé au rédacteur en chef du Tarn libre de publier ces informations, en lui indiquant que le Sénat « a porté plainte« , et en se prévalant d’un communiqué de soutien du président du Sénat, Gérard Larcher.

Mais la responsable de la communication de la présidence du Sénat, Nathalie Bahier, affirme que ce communiqué « est un faux« . « Il n’y a jamais eu de communiqué de presse de Gérard Larcher concernant cette affaire« . Une affaire qui crée de fortes tensions au Sénat.

En tant que questeur du Sénat,  Jean-Marc Pastor bénéficie déjà de confortables avantages: traitement de sénateur, logement de fonction qu’il peut mettre à disposition de ses collègues, indemnité complémentaire de 5170 euros bruts par mois, ainsi qu’une rallonge annuelle de 11 600 euros pour frais de représentation.

Pris la main dans le sac il se ravise

Dans un communiqué de presse du 5 juillet, le Sénat a fait part de  » la décision personnelle  » de Jean-Marc Pastor de  » procéder au remboursement auprès de la Trésorerie du Sénat des sommes correspondant aux deux factures de restaurant pouvant relever d’une  » erreur d’appréciation « .

source: lemonde.fr

Cet article, publié dans Ripoublique bananière, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s