Les Grands Médias Avouent Déformer la Réalité Raciale dans les Informations.

Les producteurs de programmes de télévision sur la criminalité et des éditeurs de journaux importants ont reconnu qu’ils déforment intentionnellement l’actualité pour minimiser l’importance des activités criminelles des minorités de couleur, et exagèrent celles des Blancs, suite aux plaintes formulés par les groupes libéraux qui estiment que les émissions sur la criminalité décrivent les Noirs et les Latinos comme des criminels hors de contrôle.

Dans un récent article de Ben Shapiro, un chroniqueur politique du Syndicat des Créateurs, John Langley, le producteur de l’émission de télévision « les Flics », a reconnu qu‘il insère consciemment une inclination antiblanche dans sa programmation :
Je montre aux gens plus de Blancs qu’ils ne sont en réalité représentés dans les crimes de rue,” a dit Langley. “Si vous regardez les prisons, elles sont peuplées à plus de 60 % des gens de couleur et seulement de 30 et quelques % de Blancs (rappelons que la population américaine est constituée d’environ 60 %de Blancs). Si vous regardez le programme TV « Les Flics » , c’est 60 % de Blancs et 40 %  de Noirs et d’Hispano-Américains… c’est juste le contraire. Et je le fais intentionnellement.”

L’oligarchie, sûr d’elle-même et de son pouvoir sur le menu peuple, ne se cache plus pour trahir, mentir, déformer et comploter contre les Blancs. A l’exemple d’Anne Lauvergeon, Présidente d’une grande entreprise française qui déclare :

Les rédacteurs en chef aux publications principales ont aussi reconnu qu’ils minimisent l’importance de la course aux criminels, parce qu’ils ne veulent pas que le public sache que la plupart des criminels sont noirs ou hispaniques. Tom Kent, un rédacteur en chef  pour l’Associated Press, a récemment déclaré que le nombre de noirs qui commettent des crimes “n’apparaissent pas” dans la plupart des couvertures de presse. Gerould Kern, vice-président sénior et rédacteur en chef de la Tribune de Chicago a dit,  prenant fait et causes de cette politique, que “nous faisons attention de ne pas exposer un groupe entier aux doutes de la population à cause de la couleur de leur peau,” et que son journal suit cette directive en maquillant les nouvelles quand elles ne collent pas avec leurs objectifs politiques. Le médiateur du Washington Post, Andrew Alexander, a dit pareil, racontant à ses lecteurs que “le Poste devrait toujours être sensible au fait d’exagérer les histoires, surtout si la race y est impliquée.

Évidemment, le prétexte pour ne pas mentionner la race devient plus sérieuse quand les minorités criminelles sont engagées dans la violence raciste contre les Blancs – situation relativement commune qui est généralement niée par les médias principaux. Le New York Times, la Chicago Tribune, le Times de Los Angeles et le Washington Post ont tous été accusés de cacher cela dans différents rapports.

American Free Press

N’allez pas croire que le cas est unique aux USA. Chaque jours, nous pouvons voir cette distorsion de la réalité dans nos journaux et télévisions. 1°/ il s’agit de ne jamais donner de noms, de prénoms ou de nationalités. Mais pire encore certains médias ont été pris la main dans le sac en changeant un prénom étranger par un prénom français. Tout cela sans doute, pour la sainte raison de « ne pas stigmatiser les minorités de couleur ». On connaît la chanson.

Cet article, publié dans Chances pour la France, Immigration, Multiculturalisme, Propagande, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les Grands Médias Avouent Déformer la Réalité Raciale dans les Informations.

  1. Aaron dit :

    Un éditorialiste célèbre, M.Zemmour, avait déja souligné ce fait patent et indiscutable, voici sauf erreur de ma part, deux ans environ. Ses propos furent corroborés par un haut-magistrat, Avocat Général près la Cour dAppel de Paris.
    Récemment M.Zemmour a été condamné à une peine d’amende alors qu’il n’a fait qu’évoquer un fait réel (et qui n’est pas le propre de la France).
    J’atteste les mêmes faits, à titre personnel, et sans vouloir m’étendre.
    Il suffit d’assister à des audiences devant le T.de Police ou Correctionnel pour contater la véracité des observations de ce journaliste, comme celles de Richard Millet)
    Je rajouterai, qu’en Avril 1968,un membre éminent du Parti Conservateur Britannique, sir Enoch Powell, mit en garde toute la classe politique sur les dangers de l’immigration incontôlée au Royaume-Uni, dans un discours intitulé  » Rivers of blood ».
    Inutile de vous dire, chers lecteurs, le ramassis de nègres protestant devant son domicile; et pourtant, 40 ans plus tard, nous devons reconnaître qu’il avait fait oeuvre de prophétie….

  2. Re-

    merci je n’avais pas vu – !!!

  3. cassandre dit :

    Je pense Marie que vous avez tout a fait raison car l’idéologie antiraciste fonctionne sur le cerveau des plus de 25 ans. Mais plus du tout sur ceux qui ont eu a subir les méfaits de ces intrus que l’on interdit de chasser.
    Donc tout espoir n’est pas tout a fait perdu en tout cas pour les cas de ce que l’on nomme « incivilités.
    J’ai toujours saisi l’occasion de remettre ces gens à leur place lorsqu’ils ne se conduisaient pas en européen civilisé. Encore ce matin et je suis entière.

  4. EisenKreuz dit :

    J’ai rencontré une autre méthode en vogue dans les médias Français officiels, en ligne :
    En général, quand un délit est commis par des gens de couleurs, l’article est payant! Ainsi vous n’avez qu’un résumé, et il faut nécessairement payer, pour découvrir (quand cela est possible…) l’origine des protagonistes.
    A l’opposé, quand un crime est commis par un ou des blancs, l’article est consultable librement, visible de tous dans sa totalité (d’ailleurs, dîtes-vous qu’un article payant, qui ne fait mention, ni d’ethnie, ni de race…, concerne bien souvent, des populations immigrées).

  5. Marie dit :

    A présent, prenons l’exemple du petit D…., à peine dix ans, d’origine franco/chinoise.
    C’est son premier jour de classe dans sa nouvelle école.
    Lorsqu’il rentre le soir, il explique que sa première journée ne s’est pas bien passée.
    Pourquoi ?
    Une dizaine de « grands » (!) de CM2 n’ont eu de cesse de l’embêter à la récré, de le traiter de « chinetoque » etc etc….

    Depuis que D…. est scolarisé, c’est ce qu’il entend, sans rien rétorquer, pourtant, ce mardi 3
    janvier, il ne se laissera plus faire.

    Notre petit « Bruce » règlera le compte du plus virulent de la bande. Un bon coup de genou dans le pif déjà « naturellement » empaté du plus méchant de la bande et voilà toute la classe en émoi…..

    Directeur, maîtresse, témoins de la bagarre, se réunissent.

    Dyllan a un avertissement. Au second, il sera viré de l’école.

    Dans le courrier envoyé à sa mère, les causes de l’incident sont mentionnées ainsi :
    « Dispute insignifiante entre élèves de cm1 et cm2.
    Violence injustifiée et inadmissible de votre fils. »

    Réponse de la mère de D…
    « …………………..
    …………….Loin de moi, l’idée d’ excuser mon fils pour cet excès de colère, vous l’aurez compris, cependant,
    j’aurais trouvé plus juste que dans les causes et circonstances de l’accident, soient précisés
    les propos discriminatoires à connotation raciste qu’ont tenu une dizaine d’élèves
    de CM2, dont T…., à l’égard de mon fils et qui ont déclenchés les hostilités………. »

    Depuis ce petit rectificatif, plus aucun incident et l’avertissement de D…a été miraculeusement levé.

    J’en déduis donc, qu’en osant utiliser les mêmes arguments qu’ SOS racisme sait si bien faire,la polémique s’éteint d’elle même.

    Mieux,

    La petite bande de « terreurs protégées » s’est mollement excusée auprès de D….. qui compte à présent beaucoup de petits copains, pour avoir eu le courage, malgré sa petite taille, de se défendre et d’en coller un (le pire de la bande) sur le carreau (nez en chou fleur et saignement !!!lol)

    Conclusion : On dirait bien que la future génération en herbe n’a rien des petites moviettes précédentes conditionnées et terrifiées d’hier, et pourrait bien changer le cours des choses…..

  6. cassandre dit :

    Dans un crime commis par un blanc nous avons même le nom et l’adresse de la grand mère
    il y a en effet tout un code que maintenant les français savent décoder.
    Mais il y a l’auto censure que chacun utilise. L’autre jour une parente me raconte que deux jeunes filles étaient assises sur un banc attendant le bus et l’une gesticulait, vociférait alors que l’autre restait très calme et puis la très nerveuse à pris l’ensemble des affaires posée sur le banc appartenant à la jeune fille calme et a tout lançé en l’air. Ma parente est très âgée et elle me dit personne ne disait rien alors que ça devenait violent. Elle me dit je n’ai quand même pas pu m’empêcher de lui faire des reflexions sur ce qu’elle avait fait et d’aider l’autre jeune fille à rassembler ses affaires.
    Je lui pose donc la question du pourquoi de l’inertie des autres et à force de questionnement elle m’a dit : tu t’assure que je ne suis pas raciste mais si je t’avais dis que la violente était noire et l’autre blanche tu m’aurais accusée de l’être. Tu sais c’est pour ça que les gens ne bougeaient pas. J’avais compris bien avant avec sa manière de tourner autour du pot.
    L’idéologie de l’antiracisme fonctionne très bien.

  7. Bonjour,
    pourriez vous SVP me donner la source de votre article – je vous en remercie par avance

  8. Paul-Emic dit :

    Il est clair que lorsque dans un fait divers le nom n’est pas donné, tout le monde a tout de suite compris de qui il s’agissait.
    Les Français bouffent n’importe quel bobard mais ils n’aiment pas le réchauffé. Plus personne n’est dupe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s