Le Brésil, Cette Répugnante Nation

Deux nouvelles coup sur coup viennent nous rappeler que les dernières tribus vraiment libres sont en voie de disparition. Le monde consumériste est en train de broyer systématiquement tout ce qui reste de peuplades vivants en complète harmonie avec la nature. Et là où peut-être c’est le plus détestable, c’est au Brésil.

Ce pays, composé à 90 % de métis, que l’on nous présente pour cette seule particularité comme un modèle, est le pire des cauchemars pour les Amérindiens d’Amazonie.

Cette masse grouillante de parasites destructeurs

Tout ça pour ça !

90 % de métis, le Brésil a une population grouillante, à la démographie exponentielle où le crime, la drogue, les assassinats, la corruption sont le lot quotidien. Qui dit métis dit déracinés, acculturés ou plutôt dont la culture se limite au carnaval annuel, lieu de débauche répugnant et coupe-gorge assuré. 5 % de la population riche et les autres crevants de faim et rongeant la terre, épuisant les ressources.

sont-ce pour ces raisons que nos dirigeants rêvent tout haut d’une France « brésilianisée » ?

Toutes les 4 secondes, l’équivalent d’un terrain de football disparaît en Amazonie…

Ces masses grouillantes et informes se ruent vers l’Amazonie pour y brûler la forêt y creuser la terre, la souiller aux métaux lourds dans l’espoir d’un gain facile, l’Eldorado, la fièvre de l’or ;  travailler quelques années dans l’espoir de gagner beaucoup d’argent et pouvoir rejoindre le paradis des consommateurs. Dans leurs esprits mêlés comme l’est leur sang et qui, naturellement fait d’eux des déséquilibrés, des êtres sans passés ni avenir, ils se conduisent comme tel.

Rien ne les arrête, ni la destruction de leur terre, ni le meurtre de leur congénères pour une poussière de pépite ou pour une bouteille d’alcool frelaté, ni même le génocide de tribus entières, qui de surcroît représentent l’antithèse de ce qu’ils sont. Les Amérindiens sont des hommes libres et autonomes, les Brésiliens sont des esclaves qui ne savent rien construire. Les premiers vivent en harmonie avec la nature, les seconds survivent en la détruisant. Les Amérindiens ont une culture traditionnelle ancienne qui régit leur vie et leurs relations sociales adapté à leur environnement. Les métis sont acculturés. Leur seule loi est la violence et leur mode de vie est le pillage. Les Amérindiens vivant dans un soucis d’équilibre millénaire avec la Nature, ont une démographie stable et connaissent instinctivement les limites de ce que la forêt peut leur procurer sans la menacer. Les métis se multiplient dans la plus parfaite inconscience. Comme tout les parasites, ils se fixent sur leur hôte, en aspirent l’énergie vitale et pullulent jusqu’à en épuiser toutes les ressources et finissent par crever avec lui. Et tout cela se fait avec l’appui du gouvernement brésilien. La Présidente Dilman et son mentor l’ex président Lulla, soi-disant écologiste. En fait juste un ramassis de gauchistes haineux de tout ce qui est libre et beau.

Lire donc les 2 articles ci-dessous :

Yanomami, Demini, Brésil
© Fiona Watson/Survival

Le chamane et porte-parole yanomami Davi Kopenawa a averti cette semaine les Nations-Unies des dangers que fait peser l’orpaillage illégal sur son peuple.

Davi a déclaré que des milliers d’orpailleurs illégaux étaient actuellement en train d’opérer en territoire yanomami, détruisant la forêt, polluant les rivières et mettant la vie des Indiens en danger. Les Yanomami isolés sont particulièrement vulnérables.

Les Yanomami font pression sur les autorités brésiliennes pour expulser les orpailleurs. Malgré leurs manifestations de protestation et des rencontres avec les autorités, aucune mesure n’a encore été prise.

Davi a également dénoncé un projet de loi minier controversé qui, s’il est adopté, permettrait l’exploitation minière à grande échelle en territoire indien. Interviewé à Genève où il était invité au Festival international du film sur les droits de l’homme, il a déclaré que non seulement ‘cette loi n’apportera aucun bénéfice aux Indiens’ mais qu’elle favorisera la ‘dévastation du territoire, la pollution des rivières et les épidémies’.

2012 marque le 20e anniversaire de la création du territoire yanomami au Brésil, réservé à l’usage exclusif des Indiens.

Davi déplore que ‘la plupart des élus locaux veulent tirer profit du territoire yanomami et sont insensibles aux revendications des Indiens’, pourtant la protection du territoire, l’expulsion des orpailleurs et la prévention d’invasions futures sont sous la responsabilité des autorités brésiliennes.

La venue de Davi à Genève a été financée par plusieurs ONG, dont l’Organisation internationale contre la torture, l’association yanomami Hutukara, l’Instituto Socioambiental, le Docip et Survival International.

Source: Survival France

Pétition here

40 000 amérindiens privés de terre et 400 000 hectares noyés pour un projet hydroélectrique du gouvernement brésilien.

http://raoni.fr/peuples-autochtones.php

Cet article, publié dans Génocide, Métissage, Monde, Mondialisation, Multiculturalisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le Brésil, Cette Répugnante Nation

  1. LG dit :

    Quel connard ce Cyrile, comme la plupart des chrétiens, c’est, hélas, un enjuivé de première ! Il y a du jésuite en lui, donc une forme de rabbinisme infectieux, et en effet, que de fautes pour un intellectuel nanti !

    • Kdiz dit :

      parfait, tu confirmes mes humbles pistes sur le rabbinisme jésuite, mais j’aimerais savoir : qu’en est il des jansènistes, leurs ennemis dans la mise en scène? les archives de la dite Sigault qui les montrent pédo-maçoniques semblent en faire des euro-protestants, donc, par suite, cette « querelle » rabbino-évangéliste ne serait elle qu’un leurre?
      + que pense un vrai chrétien de Muhammad?

    • Natroy dit :

      « comme la plupart des chrétiens »
      De un, il faudrait préciser « pseudo-catholiques » (merci les francs-maçons et Vatican II) ; de deux, je ne suis pas sûr que ce soit la majorité. Et sur toute une série de sujets, la population athée/agnostique est en moyenne bien pire.
      Non, en l’occurrence, Cyrille (puisqu’il a livré des renseignements biographiques) semble surtout avoir un comportement de bobo pseudo-droitard je-suis-citoyen-du-monde-privilégié, et c’est plutôt là qu’est le point pertinent pour expliquer son positionnement.

  2. hainestein dit :

    Bien content d’avoir trouvé ce blog en Français. Bon sujet ! effectivement le Brésil est un bon exemple de la « réussite » du mélange ethnique.

  3. Cyrille Geslin dit :

    Pour finir je suis français, je vais rentrer dans l’armée à la rentrée comme infirmier, et je suis chrétien catholique. Et je pense ce qu’il te faudrait c’est revenir a ton baptême, à ta foi d’enfance si tu en a eu une. J’ai fait le tour de ton blog, et faire le petit (censuré) pour épater tes potes en manque de fierté, c’est assez pitoyable. Si tu n’accepte pas mon commentaire, je serai a qui m’en tenir. dommage tu développais quelques idées intéressantes. A bon entendeur salut

    • @ Cyrille Geslin.

      Ta vie tout le monde s’en fou ici. Que tu ailles torcher le cul des talibans avec l’armée colonialiste sioniste qui abuse du mot « française » pour masquer qu’un tiers de nos soldats sont en fait des étrangers, c’est ton problème aussi. Et si tu essaies en plus de profiter de cet espace de liberté pour faire du prosélytisme, tes commentaires vont finir à la poubelle.

  4. Cyrille Geslin dit :

    Autant une partie de ta critique est compréhensible (inégalité sociale, hypocrisie des élites, mépris de la cultures et des peuples natifs . . .), autant rejeter en bloc le système à la brésilienne, et le métissage me semble exagéré. C’est mignon d’être le héraut d’une société des peuples libres, mais c’est le travail qui rend libre comme disait l’autre, alors je ne vois pas pourquoi tu dégouterai tout une partie de tes congénères blancs franchouillards de souche, surdiplomés, de tenter leur chance dans ce grand pays qui recherche des têtes plutôt que de les laisser végéter en terre européenne, où le marché du travail est saturé. C’est vrai que sans l’arrivage massif d’investissements étranger dont en bonne partie européen, le Brésil ne serait pas ce qu’il est. Et bien voila, il y a des gens qui saisissent des opportunités. J’ai vécu 1 an 1/2 au Brésil et je compte bien y retourner. Pour y vivre.
    Le Brésil répugnant que tu décris existe en partit dans les favélas et dans certaines campagnes délaissées, mais prends conscience que la situation s’améliore et l’accès aux soins se démocratise, le rapport à l’environnement et a l’histoire sociale évolue… Bref c’est un pays jeune, qui sort de 3 siècle de stagnations, de corruption généralisé, mais voila soit beau joueur et encourage les bonnes volontés au lieu de cracher dessus. Je préfère essayer de t’aider à changer de regard sur le monde, de voir les belles choses qui se font plutôt que de toujours avoir l’obsession de ce qui est abject.
    Je t’avoue bravo comme même tu es le premier bloggeur que je croise avec un article 100% négatif sur le brésil, trop souvent les journalistes on la tendance du tout beau tout joli, ce qui est loin d’être le cas.

    Les humains sont de trois caractères : les meneurs, les suiveurs et les affranchis.
    Ces derniers, qui refusent d’obéir et s’interdisent de soumettre, se condamnent à la solitude et n’inspirent que critiques à ceux qui les envient secrètement.

    • Dis-moi @cyrille Geslin, t’es Juif, t’es Black, ou une de ces espèces de petites frappes de nègre-blanc pour vomir tes insultes contre les Français en écrivant : « tes congénères blancs franchouillards de souche » ?

      Là où tu te trompes sur mon article (que tu n’as pas dû comprendre), c’est que je ne dénonce pas « un mépris de la culture et des peuples natifs », mais un véritable génocide par destruction du milieu, par acculturation et par le métissage. c’est autrement plus sérieux.
      De plus, j’informe. Ce que j’écris est d’abord la réalité, que cela te plaise ou non. Ensuite seulement je donne mon sentiment. Un homme libre n’a pas besoin que je l’influence. d’après des faits avérés, il se fera lui-même son opinion.
      Le métissage est un abjection car il va à l’encontre des lois de la nature qui tend toujours vers la diversification et non l’uniformisation. C’est ce que j’essaie d’explication. Libre à toi d’avoir une opinion différente. Il est vrai qu’avec tout le tapage médiatique, presque religieux que l’on nous fait pour le grand métissage, tu puisses être influencé. Après c’est une question de liberté d’âme. S’autorise t-on ou pas à penser autrement que ce dont le Système nous bourre le crâne.

      • Cyrille Geslin dit :

        Monsieur Le normand je suis natif de Normandie comme toi si l’on en croit ce que suggère ton pseudo, et j’ai eu la chance de faire des études et de rencontrer des gens de divers horizons et ouverts et motivés, par diverses activités. Je suis juste consterné par la fermeture d’esprit que tu véhicule, loin de moi de m’abaisser à t’insulter. Franchouillard pour moi c’est un état d’esprit qui met le modèle français protectionniste et immobiliste, comme meilleur au monde, et qui critique automatiquement toute initiative constructive. Je serai plus de tendance chrétienne libérale et européenne. tu raconte des faits selon ta vision selective, je raconte une expérience. Mais bref vous assumez votre suprématisme blanc, c’est bien, moi j’essaye d’apporter une pierre constructive a ce débat qui se ferme à un hymne de peur de l’autre. Supprime mes commentaires, je m’en contre fou, j’essaye juste de t’alerter sur la conséquence de tes écrits. Mais voila je n’ai pas votre hargne. Désolé de n’être pas être intrinsèquement haineux. Si tu n’as pas de passion dans la vie arrête de jouer les fachos, va en Allemagne tu verra les gens blanc de souche petits fils de SS ils on fait leur méa culpa et il sont autrement plus efficace que nous économiquement, bref ils voit le futur d’une manière positive et non en se fermant sur le passé. Bon courage
        PS va au Brésil tu en reviendra changé, pour ton bien

      • @cyrille Geslin

        Encore une fois, si tu as besoin de parler de toi, consulte un psy.

        Aucun argument. Que des mots creux et des amalgames mille fois servis ; facho, franchouillard, suprématisme blanc, hargne, haineux. Bref, tu as bien appris le jargon de tes maîtres. Ce qui est marrant, c’est le nombre de fautes d’orthographe que tu commets pour quelqu’un qui a « eu la chance de faire des études ».
        Ta « pierre constructive », comme tu dis c’est la propagande que l’on entend tout les jours, sur tout les médias. Te crois-tu original ?

        Je t’ai déjà dis que tu t’es trompé de site. Ici c’est un site résistant, et les collabos sont mal venus. Capito ?

      • Cyrille Geslin dit :

        Tu réponds tu critiques, OK, tu insultes non. Je ne suis pas partisan de toute la politique actuelle ni moins du modèle dominant intégrationiste socialiste qui nivelle par le bas le niveau scolaire et l’image de la France. Mais laisse moins sourire, tu es résistant ? mes maîtres ? Qui sont les tiens, les penseurs nationaux socialistes, mais encore ? Argumente un peu plus si tu penses être légitime dans ta lutte, que proposes tu ? Quel est ton projet pour la France ? pour l’Europe ? Je ne vois que critiques et mépris dans tes articles, c’est bien mais la critique est facile, mais l’art est difficile.

  5. wolf dit :

    excellent article encore Tancrede. seul bmol, lje te conseille d’utiliser une taille de typo en dessous, pour la qualité de la mise en page et la lisibilité de tes écrits, sinon bravo guerrier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s