L’escroquerie de la démocratie

Angela Merkel huée par son peuple en Allemagne, Sarkozy sifflé et ce sera bientôt le tour de Hollande.

Les peuples réduits à la démocratie ne font plus confiance en leurs dirigeants. Ils n’en attendent plus rien de bon si ce n’est d’éviter le pire. Et le pire leur est présenté comme étant les partis nationalistes qui pourtant seraient les seuls qui, par amour des leurs, mèneraient une politique favorable à leur État.
Mais comment se fait-il que sans cesse soient réélus toujours les mêmes qui ont pourtant montré leur incompétence ?

Pourquoi restent-t-ils aux commandes à tour de rôle (pseudo gauche/pseudo droite- pseudo droite/pseudo gauche) bien qu’ils ne tiennent aucunement compte des demandes et des besoin du peuple et ne respectent même pas leurs promesses électorales ?

La réponse est très simple.

Les oligarques savent que dans une population donnée 50 % sont des crétins que l’on pourra rouler dans la farine sans qu’ils n’y comprennent jamais rien. 40 % sont des petits à gros bourgeois frileux, lâches et individualistes qui ne veulent surtout pas perdre leur classe sociale et leurs privilèges sur les pauvres. Ils s’entendent tacitement avec les pouvoirs corrompus. Ils continueront donc tous à voter pour les mêmes indéfiniment car ils redoutent le changement, même si le gros capital va lentement les dépouiller.

Seule une élite d’environ 10 % est apte à comprendre les véritables enjeux et ont une vision globale du système démocratique. Ils ne votent plus ou votent pour les seuls candidats anti-système.

Cependant dans la démocratie judéo-maçonnique, la voix du crétin vaut autant que la voix de l’élite d’un pays.

C’est pourquoi toute amélioration, tout espoir de voir un changement radical par les urnes sera impossible à moins d’une grosse crise qui viderait les assiettes.

La démocratie est en système bien verrouillé pour que l’élite et la vrai aristocratie ne puissent jamais accéder au pouvoir par le jeu électoral.
En cela, la démocratie est une dictature aliénante au service de forces extérieures au pays.

Cet article, publié dans Démocratie, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s