L’étude qui met à mal le métissage : qui se ressemble, s’assemble.

Voilà pourquoi ils se donnent tant de mal à faire leur propagande pour le métissage. Car le métissage n’est pas naturel. Une étude démontre que les couples s’attirent par leur ressemblance. Et en tant qu’écologue, j’ajouterai que le choix d’un(e) partenaire proche génétiquement correspond au phénomène de spéciation toujours plus importantes des races. C’est-à-dire que plus les individus proche racialement s’accouplent, plus les différences physico-psychiques de leur progéniture s’accentuent avec les autres races. C’est en cela que s’accroît la diversité génétique. Plus les races divergent plus la diversité entre les races est importante, contrairement au métissage (mauvais tissage ; chercher sur ce blog) qui appauvrie la diversité génétique. La diversité génétique est aussi un facteur de survie supplémentaire pour une espèce en cas de pandémie par exemple. La spéciation est un phénomène observable chez toutes les espèces. En revanche, le métissage n’est observé que chez l’homme et parfois chez les animaux captifs qui n’ont pas le choix des partenaires.

D’un point de vue psychologique, le choix d’un(e) partenaire proche génétiquement s’explique par le fait qu’une personne normalement équilibrée à de la sympathie pour elle-même, ce qui est indispensable à sa survie. Elle recherchera donc naturellement un partenaire complémentaire pour s’accoupler et laisser une descendance qui lui ressemblera.

En revanche, les individus qui recherchent un partenaire d’une race différente souffrent d’antipathie à l’égard d’eux-mêmes. Il peut s’agir d’un complexe d’infériorité. Dans ce cas, il(elle) recherchera le ou la partenaire qui lui paraît supérieure racialement afin de donner à sa progéniture un statut racial et social supérieur au sien. Dans l’autre cas il peut s’agir d’une personne qui se déteste ou qui a été conditionnée pour se détester (à travers la propagande ennemie) et qui dans sa maladie psychique pensera se soigner en ayant des relations sexuelles interraciales en vue de détruire définitivement son identité génétique par métissage. Par exemple, depuis la seconde guerre mondiale et le matraquage permanent de la culpabilité collective du peuple allemand, de nombreuses femmes allemandes ont choisi délibérément d’avoir des enfants avec des hommes de couleur par haine d’elles-mêmes et de leur peuple. Elles recherchent l’auto-destruction et ethnocide par métissage.

Tancrède Lenormand

Une étude française de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (ISEM) affirme que les hommes sont plus attirés par les femmes présentant des traits proches des leurs. Les chercheurs ont d’abord demandé à une centaine de participants de sélectionner des photos et des images de visages reconstruits par ordinateur qu’ils trouvaient séduisants. Résultat ? Près de deux hommes sur cinq étaient attirés par les femmes qui partageaient avec eux la même couleur de cheveu, d’yeux, l’épaisseur des lèvres, des sourcils, etc.

Deuxième type d’action, les scientifiques ont observé 155 couples, ayant eu au moins un enfant ensemble. Là encore, le lien est réel : les amoureux partageant certains traits physiques étaient surreprésentés. « Nous avons volontairement choisi des traits neutres comme la couleur des yeux ou des cheveux, qui ne font pas référence à la fertilité ou à la santé de la femme, pour ne pas brouiller les résultats », précise Jeanne Bovet, auteur de l’étude (1). Elle ajoute : « On peut très bien imaginer que les femmes présentent aussi cette attirance pour un visage proche du leur ». Cette expérience sera étendue aux populations asiatiques ou africaines. Elle apporte du moulin à ceux qui pensent que le métissage est contre nature. Cet éclairage scientifique expliquerait aussi pourquoi de nombreuses unions multiculturelles sont vouées à l’échec.

(1) Les résultats de cette étude se corrèlent bien avec ceux d’une étude publiée dans la prestigieuse revue Science et dont le résultat est qu’“Il y a manifestement une sagesse biologique dans l’union de personnes relativement [génétiquement] proches.”. Cette recherche a été menée en Islande en étudiant la descendance de tous les couples des Islandais nés entre 1800 et 1965, soit un total de 160.811 couples. Elle a été possible du fait de la grande qualité des registres de naissances et de mariages en Islande depuis longtemps.

Novopress.info.JPG

Cet article, publié dans Métissage, Monde, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’étude qui met à mal le métissage : qui se ressemble, s’assemble.

  1. darkeuclyde dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec les propos que les commentateurs tiennent et ceux de l’article, quand je vois deux personnes de différentes couleurs s’embrasser, sa me dégoûter, j’ai presque envie de leur dire qu’ils sont cons de se métisser comme sa surtout quand c’est un(e) (des) blanc(hes) qui le font. Je vais vous dire un truc les amis le racisme n’existe que dans la tête de ceux qui l’ont inventé et propager sinon c’est justes les insultes et les invectives qui existent.

    Bien à vous

  2. sven le latin dit :

    @ wolf

    laisse moi deviner, tu vis en milieu urbain ?

    parce que pour moi qui vit en milieu semi-rural je peux t’affirmer que le métissage y est rare, et mieux il se raréfie chaque jour un peu plus

    par contre, il est clair qu’il y a chez les hommes blancs un vrai problème de dévirilisation.

  3. wolf dit :

    « peu de gens qui fondent un couple hors de leur race » ,, hmm ahumm les rues françaises sont remplies des plus belles specimen bombasses en general un peu vulgaires main en main avec la racaille beur ou noir, même que les jeunes françauis de souche s’en plaignent que toutes les places sont prises. Vous ne le voyez pas? Bon sang, promenez vous dehors, le combat est comme perdu ou presque là tant de jeunes sont en couple mixte. Berk!
    Non hélas il n’y a pas que la propaganda, la blonde ecervelée est hélas attirée par le badboy noir ou arabe et ce n’est pas l’image déplorable des mauviettes blanches qui va l’en detourner. l’homme blanc a perdu de sa virilité, de son animalité , voilà pourquoi les europeennes couchent avec des noirs, bien musclés, virils et sûrs d’eux (ça + le mythe du gros sexe ça aide) et finissent hélas engrossées souvent. Je me méfies même de cett étude, je pense qu’il y a une disposition d’être attiré par son contraire, ce qui est efficae dnas le clan sur un plan genetique mais mortel entre race differentes. PS Je viens de devenir oncle d’un petit metis et je peux vous dire que cela a foutun un bordèle dans la famille, et bien sûr la bimbo la plus fragile s’est faite entuber.

    • @ Wolf

      Ce que tu vois dans la rue est le résultat d’une propagande sans limite et odieuse, du multiculturalisme et de l’invasion allogène encouragé par les traîtres. Ces trois phénomènes ne sont pas naturels mais voulus pour détruire notre race. Cependant dans un monde sain, le métissage resterait accidentel.
      Il ne faut pas se laisser décourager. A quoi ça sert ?
      Je te sens déprimé et désabusé par la tournure des événements. Mais il faut lutter contre le défaitisme qui est autant poison mortel que le métissage ou la subversion ennemie.
      Nombre de Blancs(ches) qui se métissent le paieront cher un jour, rien que par la mort de leur lignée et leur régression dans l’échelle de l’humanité. Il reste suffisamment des Blancs pour repeupler nos terres quand elles seront nettoyées. La sélection naturelle n’opérant plus, 80 % des Blancs sont pourris. Alors qu’ils disparaissent d’une façon ou bien d’une autre, peut importe.
      Tache de faire parti des 20 %, de fonder une famille et d’avoir des enfants sains et vigoureux! Tu ne verras plus la vie de la même façon.

      TL

  4. cassandre dit :

    Je pense qu’effectivement il ne faut pas s’aimer pour ne pas supporter de voir dans son lit une personne ayant les mêmes caractéristiques que vous. Il faut avoir « épouser » l’idéologie maçonnique républicaine française. Je n’ai jamais compris comment des gens pouvaient se détester autant pour ne pas aimer voir en face d’eux un enfant leur ressemblant. car cet enfant métis ne ressemble ni à l’un, ni à l’autre. Il ne peut que ressembler à personne dans sa propre famille. Il fini même par n’être de nulle part.

  5. cassandre dit :

    d’après ce que j’ai pu observer chez certains se métisser est la preuve qu’ils ne sont pas fachos. Ils se métissent comme si ils achetaient leur tranquillité. Ils font quelque chose pour la communauté. ils en sont à  » sont suspect ceux qui s’ils ne font rien contre la liberté ne font rien pour elle » le conditionnement fonctionne très très bien. L’on m’a présenté une jeune femme épousée par un mien petit cousin en me disant : « tu voies chez nous pas de racisme ! on aime tout le monde.  » Ils le tenait leur certificat de bonne conduite, de moralité. Mais ce sont les mêmes zigotos qui vont acheter un chien pure race ! disant « ah non pas de batard ! »

  6. sven le latin dit :

    encore que ça leur entreprise de métissage a grande échelle a vraiment du plomb dans l’aile, je connais peu de gens qui se fondent une famille hors de leur race, preuve qu’a un niveau inconscient il y a encore une certaine fierté.

    mais c’est totalement inutile si nous sommes totalement coupés de notre environnement naturel, de notre culture et nos dieux ancestraux.

    l’urbanisation a outrance, le monothéisme et la culture globish sont eux aussi néfastes sur notre civilisation, autant que l’immigration et le métissage, sans parler d’un système capitalisto-consumériste qui draine les force de la nature a un rythme alarmant.

  7. Cattos dit :

    Excellente analyse. Cela devrait apporter du plomb dans la cervelle à de nombreux blancs !
    Marcus Van STORY dit Cattos (chat en gaulois)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s