Ils sont partout où l’on sême la mort !

En France, l’une des officines les plus connues est associée à un personnage à la trajectoire aussi improbable que celle des « experts » sur lesquels il s’appuie.

Il se bat pour le maintien de tous les pesticides, contre l’agriculture bio, contre le respect des contraintes environnementales, contre la reconnaissance des pollutions agro-industrielles, etc.

Son credo : « En agriculture, hors du productivisme point de salut ! »

Les nitrates, les pesticides et les OGM, c’est bon pour la santé : refuser de l’admettre, c’est faire preuve d’un obscurantisme anti-scientifique et d’un parti pris évident !

C’est un peu court, certes, mais pour lui au moins, c’est porteur !

Reconnu journaliste ( ?) par le lobby, ce monsieur – qui n’a aucune formation avouée – est à la tête d’un bureau d’études et diffuse une lettre de propagande baptisée « agriculture et environnement ».

Il publie toute une série de livres à la gloire du productivisme où l’arrière pensée politique n’est pas en reste…[2].

Le collabo de service, Jean de Kervasdoué, qui a rédigé la préface de son livre écrit : « Ainsi l’agriculture bio s’enracine dans les courants agrariens de l’entre-deux-guerres et dans les mouvements poujadistes des années cinquante dont on sait qu’ils ont été proches de l’extrême droite. La sélection « naturelle » n’est pas loin de l’eugénisme et des thèses défendues par Alexis Carrel. Ce n’est que dans les années soixante-dix que ces thèmes sont devenus ceux des mouvements d’extrême gauche, puis des altermondialistes. L’écologie, de réactionnaire devient alors révolutionnaire. Cela ne doit rien au hasard. G. R-W en analyse les mécanismes et en donne les raisons. »[3]

Article en entier sur : Terre du futur.

Qui est-ce ?

Il s’appelle : Gil Rivière-Wekstein. Et vous l’aurez compris à son joli nom, il appartient à la communauté très fermée du Peuple Élu. Comme eux, il milite inlassablement pour détruire tout ce qui est beau, sain et ordonné dans l’homme et dans l’univers. Promouvoir la laideur, faire de la provocation, militer pour l’inversion des valeurs et l’ordre naturel sont leurs chevaux de bataille.

Sa cible ; les agriculteurs bio, les défenseurs de la diversité animale et végétale, notamment les semences. Naturellement, il hait tout ce qui est enraciné et traditionnel et donc le paysan est sa cible préférée.

Il faut prendre soin de souligner que parmi les Gaulois, il y a aussi des collabos, des corrompus et des traîtres. Mais curieusement, alors qu’ils ne représentent que 1 % de la population française, on trouve des Termites partout où l’on sème la mort, où l’on manipule l’opinion public et l’argent en masses. Tout cette agitation n’est pas pour autant gratuite : L’industrie agro-alimentaire génère énormément d’argent. C’est là leur principal centre d’intérêt.

Cet article, publié dans Génétique, Nature, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ils sont partout où l’on sême la mort !

  1. Lucien Rouvère dit :

    Notez que si j’avais une gu… semblable, j’enragerais atroce pareil « eux ». Et peut-être aussi que j’essaierais d’emporter le monde avec moi dans ma déchéance.

  2. vic934 dit :

    Vous devez etre assez pour vous en defaire.Faite des representation de la situation sur Avaaz

  3. LOU dit :

    C’est ignoble, et ces juifs s’exposent de plus belle. Ils ont la jouissance de nous détruire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s