La Responsabilité Écrasante Des Juifs Sionistes Dans Les Deux Guerres Mondiales.

Benjamin Freedman

Célèbre discours de Benjamin Freedman (1890 – 1984) en 1961. Benjamin Freedman, né à New York de parents juifs, fréquenta de près les milieux politiques sionistes depuis avant le début de la 1ère guerre mondiale. A cette époque Freedman fut l’assistant de Bernard Baruch, un spéculateur juif de WallStreet qui après avoir fait fortune devint le conseiller du President Woodrow Wilson et fut l’un des sionistes intrigant dans l’ombre pour jeter les États-Unis dans la guerre. Converti au christianisme, il devint, (comme beaucoup de ses congénères ayant quitté la secte judaïque), le plus fervent orateur, conférencier et pamphlétaire antisioniste et critique du judaïsme.

Cet article, publié dans 1ere guerre mondiale, 2ème guerre mondiale, Complot, Sionisme, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Responsabilité Écrasante Des Juifs Sionistes Dans Les Deux Guerres Mondiales.

  1. Lucien Rouvère dit :

    Bonjour.
     » l’un des sionistes intrigants » > « intrigant »
    « Convertit au christianisme » > « converti ».

    Question d’humeur, je n’utilise plus le terme de « congénère » lorsqu’il a quitté la secte. Il a dès lors – du moins à mon humble avis – le droit d’être considéré comme un homme de retour parmi les siens. (Encore que ce ne soit juste qu’une question de forme).
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s