Stalingrad, le 2 février 1943 : Rédition de la Wehrmacht

Premier plan ; un prisonnier allemand. Au second ; un soldat soviétique.

Après des combats acharnés dans les ruines de Stalingrad, les troupes du Reich se retrouvent encerclées, privées de tout support logistique, luttant contre le froid, la faim et la fatigue dans des conditions extrêmes. Au bout de ressources, le Generalfeldmarschall Friedrich Paulus se rend finalement aux soviétiques.

Des 91’000 soldats de la Wehrmacht qui se sont rendus aux troupes staliniennes le 2 février 1943 ils seront 6000 retrouver leur patrie en 1955 à leur libération.

Photo sur le site Königsberg

En passant | Cet article, publié dans 2ème guerre mondiale, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s