Immigration et misère affective tournent au drame

Genève. Deux ans après leur mariage, un médecin d’origine algérienne tente d’empoisonner son épouse.

Venu (comme beaucoup) avec un visa étudiant en Suisse, cet Algérien a épousé une Suissesse de 25 ans son aîné. Mais ce mariage blanc vire au rouge lorsque la femme décide de vendre la villa pour émigrer en Belgique. Il tente alors de lui faire ingurgité des sédatifs. Elle le dénonce alors à la police. Son dessein selon le ministère public ; « empêcher Madame de quitter la Suisse pour s’assurer  son titre de séjour ».

Aujourd’hui réconciliée avec son époux, la sexagénaire en mal d’amour réfute ce qu’elle avait dénoncé  en 2009. Si elle vit aujourd’hui dans le plat pays, espère revenir en Suisse et retrouver l’accusé qui demande acquittement.

La réflexion de fond

Ce fait divers qui aurait pu tourner au drame met en lumière un aspect de notre monde moderne. D’une part, la détérioration des relations entre les sexes qui sont principalement dû à une volonté occulte et systématique*de destruction de la famille par les loges judéo-maçonniques (B’naï-Brith, Grand Orient de France).  En exacerbant une haine toute fabriquée des femmes contre les hommes, à travers le féminisme, la culpabilisation de l’Homme blanc ou encore l’encouragement à l’homosexualité et au métissage, de plus en plus de femmes, et par voie de conséquence d’hommes aussi, pensent trouver l’amour dans l’exotisme. D’autre part, des candidats à l’immigration qui ont fort bien saisi cette faiblesse dans le talon d’Achille du colosse européen en état de décrépitude affective en profitent.Ce qui est normal, après tout. La nature à horreur du vide.

Pour illustrer cette réflexion ; un documentaire qui tombe à pic.

Cet article, publié dans Europe, Immigration, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s