Hollande / Gauck Nouvelle mascarade à Oradour-sur-Glane

Oradour-sur-Glane commune victime de la barbarie nazie ?

Mais pourquoi donc M. Hollande, les archives d’Oradour-sur-Glane sont-t-elles cachées ? C’est-à-dire interdites même aux historiens, cela depuis près de 70 ans ?

Vous savez ce que tout le monde pense quand on a quelque chose à cacher ?

Qu’il y a là-bas derrière un gros mensonge.

L’étude la plus sérieuse au sujet de ce terrible drame reste la thèse de Vincent Reynouard. Contacter directement l’intéressé ou voir vidéo en fin d’article.

L’histoire résumée :

Le 6 juillet 1944, les Alliés débarquent en Normandie. Les Waffen SS de la division Das Reich (l’Empire) stationnement alors dans le sud-ouest de la France après avoir participé à la guerre monstrueuse du front de l’Est.

La division reçoit l’ordre de remonter vers le Nord pour soutenir nouveau front de Normandie. Pendant ce temps, les terroristes du maquis (parce que selon l’armistice demandée par la France en 1940, la France avait officiellement cesser de combattre et selon la convention de guerre signée à La Haie tout soldat qui ne porte pas d’uniforme est un franc-tireur passible de pendaison) perpètrent  des massacres de soldats allemands. A Tulle, une vingtaine de vieux soldats d’arrière garde fait prisonniers sont massacrés, puis un véhicule à chenille écrase les corps. C’est que les maquisards sont des poètes. Quand ils ont terminé leur sale besogne, ils repartent se terrer comme des rats dans la forêt, laissant la population civile essuyer les représailles inévitables et légitimes de l’armée allemande.

Qui sont les maquisards ? Beaucoup de communistes français, mais aussi des communistes espagnols qui ont su trouver refuge en France pourtant qualifié aujourd’hui de soi-disant pétainiste et collabo. Enfin, il y a de nombreux Juifs ashkénazes d’Europe de l’Est  (consulter étude de V. Reynouard).

Dans l’église d’Oradour -sur-Glane pas de trace de feu.

Les jours suivants, un capitaine Allemand est enlevé par le Maquis du côté d’Oradour-sur-Glane. Pas question de le laisser dans les mains de ces brutes. La Division Das Reich s’élance alors vers la bourgade. La région est un nid de terroristes. En arrivant, ordre est donné aux soldats de séparer femmes et enfants d’un côté, hommes de l’autre. Comme au moyen-âge, l’église, en l’absence de château est le lieu le plus sûr. Femmes et enfants sont donc placés dans l’édifice situé, un peu à l’écart du centre bourg. Les hommes sont réunis dans une grange. Toutes les maisons sont fouillées. Soudain, une explosion terrible déchire l’air qui fait suite à des coups de feu. Craignants une attaque, les SS reçoivent l’ordre de tirer sur les hommes prisonniers dans la grange.

Puis ils remontent le village vers l’église d’où est venue l’explosion. Dans l’église c’est le carnage. Les corps sont disloqués. Mais d’incendie, il n’y en a pas.

Que s’est-il passé réellement ?

A l’arrivée des femmes et enfants les soldats allemands ont essuyé des coups de feu depuis le grenier de l’église. Les Allemands ripostent, mais ils ne savent pas que l’église est bourrée d’explosifs que les maquisards utilisent pour leur attentats. Pour sauver leur peau à l’arrivée des soldats, ils ouvrent le feu. La riposte allemande fait mouche sur les explosifs et autres caisses de munitions et c’est le drame.

Aujourd’hui on nous raconte toujours les mêmes sornettes qui ne tiennent pas débout, bien que, les versions des quelques survivants est curieusement changée au cour du temps. Sans doute pour mieux coller à la réalité.
Les femmes et les enfants auraient été brûlés vifs. Mais depuis quand le feu ne brûle pas mais qu’il disloque les corps, les têtes, qu’il arrache les membres sans que les chairs ne soient consumées ?

Et pourquoi cache-t-on encore aujourd’hui les archives ?

Le plus lamentable dans tout cela, c’est bien le chancelier allemand, le pantin Gauck. C’est lui qui, au nom de son peuple devrait poser les questions s’il en avait. Mais c’est un lamentable pantin, parfait pour jouer la mascarade qu’on lui demande, en échange d’une vie confortable.

Oradour 70 ans de mensonges

Cet article, publié dans 2ème guerre mondiale, Histoire, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Hollande / Gauck Nouvelle mascarade à Oradour-sur-Glane

  1. Edith Schlösser dit :

    J’ai lu que le livre écrit par Vincent Renouard sur le drame d’Oradour est interdit en France. La maison d’édition Hohenrain-Verlag à Tübingen (également connue sous Grabert-Verlag)
    (tél. 49 7971/40700, courriel info@buchdienst-hohenrain.de) vient de ré-éditer la traduction en allemand du livre de Vincent Renouard, intitulé « Die Wahrheit über Oradour » et le propose dans son nouveau catalogue.
    En ce qui concerne notre cher Bundespräsident, M. Joachim Gauck, pasteur de son métier dans l’ancienne RDA où il se serait très bien arrangé avec la SED et la STASI ce que lui aurait rapporté certains privilèges et lui aurait surtout valu un dossier ou fichier assez favorable auprès de celle-ci. Après l’unification, le gouvernement de la RFA confiait à M. le Pasteur le contrôle et l’exploitation de tous les dossiers/fichiers de la Stasi ! et M. Gauck aurait eu l’occasion de « s’occuper » de son dossier tout seul pendant toute une journée). M. Gauck donc commence á nous agacer – et même les Allemands politiquement corrects – parce qu’a tout moment il manifeste « sa honte des crimes allemands » – que se soit en Norvège, en Tchéquie (!), en Pologne (!) et, en l’occurence, à Oradour.

    Vous l’appelez « pantin » et, en effet, ici on l’appelle notre « Schäm-August », « Auguste qui a toujours honte » ou « Auguste le Honteux » – le clown traditionnel dans un cirque allemand s’appellant depuis toujours « der dumme August ».

    Übrigens: wie geht es Tancred Le Normand ? Alles in Ordnung ? Gesund ?
    Herzliche Grüße – Edith

    • @ Edith Schlösser

      Danke schön Edith. Alles in ordnung. Sehr Gesund und froh !
      Es würde schön Sie kennen zu lernen.
      Bien à vous !

      • Edith Schlösser dit :

        Ouf!! Cher Tancrède Lenormand, je suis soulagée et ravie d’apprendre que vous êtes en bonne santé et que « tout est en ordre ». Oui, ce serait un grand plaisir pour moi de vous connaître mais je vois les difficultés: pour certains, votre blog doit s’ébattre trop allègrement dans le « politiquement in-correct » – la liberté d’opinion et de la parole n’existent ni en France, ni en Allemagne …C’est pourquoi je m’étais fait des soucies pou vous.
        Herzliche Grüße
        Edith

  2. Ping : Hollande / Gauck Nouvelle mascarade à Oradour-sur-Glane | Le blog de Tancrède Lenormand -

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s