EARTHLINGS : Vivisection et souffrances animales.

La vivisection consiste à faire des expériences sur des animaux vivants.

Les vivisecteurs (ce terme convient très bien) partent d’une hypothèse erronée qui consiste à croire que la physiologie des animaux est la même que celle de l’homme. Or chaque espèce à une physiologie qui lui est propre. Les tests sur des animaux vivants sont donc inutiles et d’autant plus monstrueux.

La vivisection n’a qu’une chose à nous apprendre ; C’est de savoir jusqu’où la cruauté humaine peut aller, jusque dans quelle laideur l’homme peut s’enfoncer !

Attention ces images sont insoutenables, mais c’est en les regardant et rien d’autre que l’on prend réellement conscience (en anglais mais les images parlent d’elles-mêmes).

Réveiller votre conscience, c’est justement ce qu’ils redoutent !

Film Complet (version française).

Avertissement : Oubliez juste les 30 secondes où l’on voit des scènes du IIIe Reich et d’Hitler. L’auteur montre ici ses limites et ses lacunes historiques, à savoir que le racisme du national-socialiste allemand visait à la protection de la race germanique, mais n’a jamais encouragé à la maltraitance des autres peuples, contrairement à ce que firent ses compatriotes américains aux Amérindiens natifs.

D’autre part, il commence à être bien connu aujourd’hui des défenseurs de la nature que Hitler :

– créa les premiers espaces naturels protégés d’Europe

– interdit la vivisection dans son pays

– était lui-même végétarien.

Cet article, publié dans Animaux, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour EARTHLINGS : Vivisection et souffrances animales.

  1. Boy dit :

    Bonjour, Cher Tancrède, vous dites qu’on apprends que notre Führer bien aimé était végétarien et avait fait créer les premiers espaces protégés d’Europe. On l’apprends dans la vidéo? Et si oui, à partir de quelles minutes, merci.

    • @Boy,

      Cher lecteur,

      Ce n’est pas dans cette vidéo qu’il est dit cela. Au contraire, l’auteur de la vidéo l’ignore et fait le sempiternel amalgame facile et surtout mensonger entre National-Socialisme et maltraitance animale. Il faut être courageux aujourd’hui pour simplement dire que l’Allemagne entre 1933 et 1945 n’était pas le refuge du diable et que certaines actions ont été bonnes. Ceux et celles aui l’ont fait ont tout perdu dans les pays démocratiques ou il est, soi-disant, permis de s’exprimer librement.
      Pour les références que vous attendez, je vous encourage à faire vos propres recherches historiques sur le Net ou autre.

  2. wotan Y dit :

    Résultante affreusement logique de l’ingénerie en tout genre au service de l’homme « dieu », de cet homme contre-nature.

    Il n’y a pas à tortiller, il y a une couille dans le potage de la Création, cette dernière pourtant, se montre imparablement équilibrée.

    Il ne faut pas m’en vouloir, d’accabler d’innombrables blasphèmes ce dieu unique que l’on nous sert à toutes les sauces, ce dieu entièrement soumis à sa petite créature privilégiée, cédant à tous ses caprices.
    Le monde d’aujourd’hui ne peut qu’en témoigner.

  3. Excuse-moi Tancrède, tellement il m’est impossible de regarder cel ! Les animaux chéris ont un système nerveux est complexe, ils connaissent la peur,, ‘l’horreur, la’angoisse, la terreur. C’est minstrueux comme l’avortement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s